Archives de catégorie : Humeur

Un bon parent ?

C’est la question que je ne cesserais de me poser. Tu nées, tu grandis, tu as des parents formidables, es-tu un bon fils ? seras-tu un bon père ?
Tu perds ton père, tu le deviens et la question est toujours là…

Puis tu croises un projet de ta fille et là tu te dis que tu as quand même fait le job , histoire de remplir son grenier afin qu’elle devienne une personne équilibrée et sensée….

Mme P.

Dans tous les immeubles que j’ai côtoyé , il existe toujours une personne « Michu » homme ou femme. Dans le mien c’est Madame Pyjama*, presque souriante et presque cordiale mais qui veut tout savoir et qui a des idées sur tout, et surtout des idées. 

La personne qui t’explique comment faut se garer ici, là ou pas là et qui fait le contraire quand c’est elle qui est au volant. La personne qui t’explique qu’à deux heure du matin il y a du bruit, et comme ton appartement est sur la même colonne d’eau que le sien ben ça ne peux  être que toi qui prend une douche à 2h du matin, ou qui t’explique que le livreur de journaux qui passe à 5:30 pour livrer ton canard ben il fait du bruit avec la porte magnétique, qui fait un klong « magnétique » que l’on peux pas éviter, porte dont elle a été une fervente partisane. 

Je pourrais continuer longtemps sur ces anecdotes amusantes,  kafkaïennes et parfois dérangeantes.

Ce soir on a atteint un summum, la cerise, le Graal…

Il est 20h, t’es dans le p’tit salé aux lentilles en compagnie de ta fille, à la cool, détendu. On frappe à la porte de façon appuyée, genre pompier, tiens ma sonnette ne fonctionne plus ? Tu ouvres, t’es pas un sauvage même si c’est CovidTime, les chauves-souris n’ont pas le code de l’interphone qui n’a pas bronché.

Je vous vois venir, j’ai rien bu avec mon petit salé, un caviste ça vend du vin, c’est pas un ivrogne.

J’aurais peut-être préféré tomber nez à nez avec un pangolin ou une chauve souris, c’est mignon une chauve-souris, parce que Mme P. en peignoir de bain fuchsia, une paire de « slipper » façon bande dessiné Bidochon, c’est beaucoup moins mignon.

Chose étrange elle a un masque, elle qui n’en porte pas dans les parties communes pour discuter. M’annonce de manière péremptoire que « ATTENTION le Covid est dans l’immeuble, qu’il faut bien porter son masque ». Wahoou, j’ai vite refermé la porte en me disant que j’avais des hallucinations. Quand ma fille a vérifié de visu par le juda, « Naaannn, c’est un stalker Mme P. trop chelou ! » , donc non je ne rêvais pas….

Tout ça pour dire que avoir le Covid c’est PAS UN CRIME, que dénoncer ses voisins sans n’avoir aucune autorité ou compétence et montrer un comportement aussi peu responsable soi-même est la pire des solutions pour enrayer cette épidémie, évitez aussi le peignoir de bain pour aller voir vos voisins, pensez-y 😉


Bisous merci bisous.

*le nom a été volontairement changé afin de protéger Mme Pyjama des représailles féroces des pangolins ou chauve-souris qui pourraient lire ce billet.

APRÈS LA NEIGE

Après la neige…

Phoque d'hiver
« de 9 »

Mes confinements vol 1

Voici une série de clichés du premier confinement Covid19, une majorité prises sur mon balcon. Commerçant la semaine je me confinais « mes week-ends » pour digérer cette drôle d’ambiance. Sur la fin j’ai remis l’objectif dehors sur les 3.14 km2 autorisées….

« de 19 »

La suite au dé-confinement II

L’automne vraiment ?

Au niveau couleur c’est bien l’automne, au niveau température et niveau d’eau c’est  encore l’été…

« de 17 »

Réflexions Automnales

« de 8 »

“Ainsi que le printemps l’automne a sa beauté.“
Charles-Albert Demoustier (1791)

Un mois d’Aout disruptif ?

Rien de bien disruptif  niveau photo pour cette fin d’été.

« Disruptif » le Mot de l’été qui me fait bien sourire et qui doit plaire à Maxwell avec tous  ces orages assez affirmés de la fin Aout…

« de 13 »

Vue du plaid

Deux verres de rosé, une petite sieste méritée, point de vue d’un plaid en pique-nique…

« de 5 »

Rendez-vous dans 50 ans…

Enterrement festif de l’année scolaire 2016-17 au lycée François Couperin, le plus dur sera d’attendre 50 ans avant l’ouverture de la capsule temporelle sellée pour l’occasion. Rendez vous en 2067…

« de 17 »